mercredi, février 17, 2010

mardi, février 02, 2010

Dates des week-ends Point Cœur

On me communique:

Points-Cœur est une association catholique, qui a pour but de former et d’envoyer de jeunes volontaires pour vivre 1 an ou 2 au cœur de quartiers particulièrement défavorisés au service des plus délaissés.
  • Tu as entre 18 et 35 ans et souhaites donner au moins 14 mois à Dieu et aux plus délaissés.
  • Tu es en bonne santé physique et psychologique.
  • Tu es un chercheur de Dieu et prêt à t‘ engager dans une vie de prière fidèle et sérieuse, au sein d’une communauté enracinée dans le pardon.
  • Tu souhaites partager la vie quotidienne des habitants d’un quartier, en te mettant à l’école des plus pauvres, tout spécialement les enfants.

Tu te poses la question d’un départ ?

Des WE découverte 2010 sont organisés pour te donner un aperçu de la mission, répondre à toutes tes questions et commencer ta formation.

Au choix : Compiègne, le we du 30-31 janvier
Le we du 27-28 février
Le we du 17-18 avril

Toulon, le we du 27-28 mars



Contactez-nous au 01 45 43 32 98
www.pointscoeur.fr

2 février: Présentation de Jésus au Temple

Le 2 février, c'est la Chandeleur. Avant d'être la fête des crêpes, c'est la fête de la Présentation de Jésus au Temple, dont voici l'Evangile:

Evangile de Jésus-Christ selon saint Luc 2,22-40.
Quand arriva le jour fixé par la loi de Moïse pour la purification, les parents de Jésus le portèrent à Jérusalem pour le présenter au Seigneur,
selon ce qui est écrit dans la Loi : Tout premier-né de sexe masculin sera consacré au Seigneur.
Ils venaient aussi présenter en offrande le sacrifice prescrit par la loi du Seigneur : un couple de tourterelles ou deux petites colombes.
Or, il y avait à Jérusalem un homme appelé Syméon. C'était un homme juste et religieux, qui attendait la Consolation d'Israël, et l'Esprit Saint était sur lui.
L'Esprit lui avait révélé qu'il ne verrait pas la mort avant d'avoir vu le Messie du Seigneur.
Poussé par l'Esprit, Syméon vint au Temple. Les parents y entraient avec l'enfant Jésus pour accomplir les rites de la Loi qui le concernaient.
Syméon prit l'enfant dans ses bras, et il bénit Dieu en disant :
« Maintenant, ô Maître, tu peux laisser ton serviteur s'en aller dans la paix, selon ta parole.
Car mes yeux ont vu ton salut,
que tu as préparé à la face de tous les peuples :
lumière pour éclairer les nations païennes, et gloire d'Israël ton peuple. »
Le père et la mère de l'enfant s'étonnaient de ce qu'on disait de lui.
Syméon les bénit, puis il dit à Marie sa mère : « Vois, ton fils qui est là provoquera la chute et le relèvement de beaucoup en Israël. Il sera un signe de division.
- Et toi-même, ton coeur sera transpercé par une épée. - Ainsi seront dévoilées les pensées secrètes d'un grand nombre. »
Il y avait là une femme qui était prophète, Anne, fille de Phanuel, de la tribu d'Aser.
Demeurée veuve après sept ans de mariage, elle avait atteint l'âge de quatre-vingt-quatre ans. Elle ne s'éloignait pas du Temple, servant Dieu jour et nuit dans le jeûne et la prière.
S'approchant d'eux à ce moment, elle proclamait les louanges de Dieu et parlait de l'enfant à tous ceux qui attendaient la délivrance de Jérusalem.
Lorsqu'ils eurent accompli tout ce que prescrivait la loi du Seigneur, ils retournèrent en Galilée, dans leur ville de Nazareth.
L'enfant grandissait et se fortifiait, tout rempli de sagesse, et la grâce de Dieu était sur lui.
(source)