vendredi, novembre 25, 2005

Magnificat

Mon âme exalte le Seigneur;
Exulte, mon esprit, en Dieu mon Sauveur.
Il s'est penché sur son humble servante;
Désormais tous les âges me diront bienheureuse.
Le Puissant fit pour moi des merveilles;
Saint est son nom!
Son amour s'étend d'âge en âge
Sur ceux qui le craignent.
Déployant la force de son bras,
Il disperse les superbes.
Il renverse les puissants de leur trône,
Il élève les humbles.
Il comble de biens les affamés,
Renvoie les riches les mains vides.
Il relève Israël, son serviteur,
Il se souvient de son amour,
De la promesse faite à nos pères,
En faveur d'Abraham et de sa race à jamais.

Le Magnificat, comme le fait très justement remarquer St Louis-Marie (SM 64) est l'unique cantique que nous ayons de Marie. C'est le plus humble et le plus reconnaissant de tous les cantiques, et en même temps il est le plus sublime et le plus relevé (VD 255). Un dévôt de Marie le récite pour remercier Dieu des grâces qu'il a faire à notre Sainte Mère, et pour rendre grâce; par exemple après avoir communié.

Il y a beaucoup à méditer dedans.

Aucun commentaire: