lundi, décembre 19, 2005

Marie Mère de Dieu

Cela m'a toujours semblé évident que Marie est la Mère de Dieu, puisque Jésus est Dieu. Manifestement, ce n'est pas compris par tout le monde. Alors voili-voilou une courte explication:

Quand le concile d'Ephèse (ville où ont vécu Marie et Jean après la Pentecôte) de 431 décide d'appeler Marie Mère de Dieu, c'est davantage pour insister sur l'unité des natures dans le Christ, pour dire que Jésus est vraiment Dieu. Elle n'est pas mère de Dieu dans sa divinité, elle est mère d'un homme qui est Dieu.

(cf Wikipedia et Petite Catéchèse sur Marie, André Boulet sm, Saint-Paul)

9 commentaires:

Simon a dit…

Donc, pourquoi mettez-vous autant d'emphase sur Marie et pourquoi la priez-vous et l'adorez-vous au même titre qu'on prie et qu'on adore Dieu?

Marie est la mère de Dieu et Dieu est le père de Marie en plus d'être le père de tout ce qui vit et d'être l'architecte du monde entier. Marie est morte, Dieu est vivant. Jésus seul mérite l'adoration car il est rescucité.

Anonyme a dit…

Marie et la fille de Dieu le Père, l'épouse de l'Esprit Saint et la mère de Jésus Christ

lolitah a dit…

Les évangiles racontent que Marie de Nazareth est une jeune fille-mère.
Scandale dans le village de Nazareth.
Scandale qui dans un certain esprit aurait pu concevoir cette grossesse comme une malédiction. Et bien, non, Marie a conçu cette grossesse dans un autre esprit, que l'on appelle Esprit-Saint, qui a transfiguré cet événement contrariant en une grâce excellente. C'est en ce même esprit que le fiancé qui aurait eu 1000 raisons de ne plus vouloir l'épouser, l'a épouser et à adopter cet enfant comme le sien.
Cet enfant fut un scandale pour son temps, au point que les autorités religieuses et les autorités politiques en place s'entendèrent à le faire crucifier ... mort scandaleuse.
Naissance scandaleuse, vie scandaleuse, mort scandaleuse ... et c'est lui qui est reconnu malgré tout comme l'expression plénière du divin dans l'humain par les chrétiens et cela depuis 2000 ans.

Anonyme a dit…

Il est vrai que Marie est Mère de Dieu, mais en même temps, il y a des choses bien étranges dans cette affaire, puisque sans le Christ, Marie n'est plus Mère de Dieu. J'esperre m'être fait comprendre. En espérant que ce commentaire passe le nihil obstadt et l'imprimatur.

Mickaël a dit…

C'est parce qu'elle est mère de Jésus-Christ, Dieu fait homme, que Marie est appelée Mère de Dieu.

Anonyme a dit…

Gertrude priait, quand Marie lui fut montrée, en présence de la Trinité sainte, sous l'image d'un lis éclatant de blancheur. Ce lis avait trois feuilles : l'une représentait la puissance du Père, l'autre, la sagesse du Fils, la troisième, la bénignité du Saint-Esprit, qui se communiquent pleinement à la Vierge très pure, au point de reproduire en Elle leur vive ressemblance.
" Alors, la très sainte Vierge dit à Gertrude : Si quelqu'un me salue avec dévotion et m'appelle blanc lis de la Trinité, Rose éclatante du Paradis, je ferai voir, en lui, ce que je puis par la toute puissance du Père ; quelles industries me fournit, pour le salut des hommes, la sagesse du Fils, et de quelle miséricorde débordante la bénignité du Saint Esprit remplit mon Cœur. " Notre Dame ajouta : " A l'heure où l'âme qui m'aura ainsi saluée quittera son corps, je lui apparaîtrai dans la splendeur d'une telle beauté, qu'elle goûtera, à sa grande consolation, quelque chose des joies du Paradis. "
En ce jour, sainte Gertrude prit la résolution d'adresser à Notre-Dame, ou de réciter devant son image, la salutation suivante :
" Je vous salue, blanc lis de la glorieuse et toujours paisible Trinité ;
je vous salue, Rose éclatante du Paradis :
ô vous, de qui a voulu naître et du lait de laquelle a voulu se nourrir le Roi des cieux,
abreuvez nos âmes des effusions de la divine grâce !

Mickaël a dit…

Merci Anonyme pour ce très beau texte.

Olivier C a dit…

Merci pour le petit commentaire très bien résumé sur le concile d'Ephèse à propos de Marie Mère de Dieu. C'est l'un des sujets de mon blog : Démontrer que le terme de théotokos employé par le concile d'Ephèse provient d’une question christologique sur les natures humaines et divines du Christ et non pas d'une influence de cultes païens. Mickaël si éventuellement tu veux bien lire mon article et faire une remarque à ce propos tu sera le bienvenu car j’ai le défaut de manquer de clarté dans mes explications, quand d’autres me relisent c’est souvent mieux.

Mon adresse : http://christus.over-blog.com
Article : Θεοτόκος, à propos de Marie « Mère de Dieu »

Salutation. Olivier C.

Mickaël a dit…

Merci pour ton commentaire Olivier C.

Je vais regarder ton site demain.

@+
Mickaël