mardi, décembre 27, 2005

Salve Regina

Salut, Reine, Mère de miséricorde ;
notre vie, notre douceur, notre espérance, salut!
Vers toi nous crions, enfants d'Eve exilés.
Vers toi nous soupirons, gémissant et pleurant
dans cette vallée de larmes.
O toi, donc, notre avocate,
tourne vers nous ton regards miséricordieux.
Et, Jésus, le fruit béni de tes entrailles,
montre-le nous après cet exil,
Ô clémente, ô miséricordieuse, ô douce Vierge Marie.
Salve, Regína, mater misericórdiae
vita, dulcédo et spes nostra, salve
Ad te clamámus, éxules fílii Evae.
Ad te suspirámus, geméntes et flentes
in hac lacrimárum valle.
Eia ergo, advocáta nostra,
illos tuos misericórdes óculos
ad nos convérte.
Et Jesum, benedíctum fructum ventris tui,
nobis post hoc exsílium osténde
O clemens, o pia, o dulcis Virgo María.

Cette belle prière se dit en èglise depuis la Pentecôte jusqu'à la fin de l'année liturgique. C'est la seule que je dis en latin.

Aucun commentaire: