lundi, août 14, 2006

Jésus-Christ est Dieu - 5

Moi et le Père nous sommes un.
Les Juifs apportèrent de nouveau des pierres pour le lapider. Jésus leur dit alors : "Je vous ai montré quantité de bonnes oeuvres, venant du Père; pour laquelle de ces oeuvres me lapidez-vous ?"
Les Juifs répondirent : "Ce n'est pas pour une bonne oeuvre que nous te lapidons, mais pour un blasphème et parce que toi, n'étant qu'un homme, tu te fais Dieu. (Jn 10, 30-33)"


Les contradicteurs de notre Seigneur Jésus-Christ comprennent donc qu'il déclare qu'il est Dieu.
Va-t-il leur dire qu'ils l'ont mal compris? Lisons la suite:

Jésus leur répondit:
"N'est-il pas écrit dans votre Loi: `J'ai dit : vous êtes des dieux ?`
Alors qu'elle a appelé dieux ceux à qui la parole de Dieu fut adressée
- et l'Ecriture ne peut être récusée -
à celui que le Père a consacré et envoyé dans le monde
vous dites : `Tu blasphèmes`,
parce que j'ai dit : `Je suis Fils de Dieu`!" (Jn 10, 34-36)


Notre Seigneur Jésus-Christ explique à ses contradicteurs qu'ils ne peuvent lui reprocher de se révéler comme Dieu (par nature), lui que Dieu le Père a consacré et envoyé dans le monde, et ainsi de blasphémer, alors que l'Ecriture elle-même appelle les juges hébreux (car c'est à eux que c'était adressé) "dieux" (bien que ce soit une appellation symbolique, car ils ne sont que des hommes).

Et il continue dans la même veine:

"Si je ne fais pas les oeuvres de mon Père,
ne me croyez pas;
mais si je les fais,
quand bien même vous ne me croiriez pas,
croyez en ces oeuvres,
afin de reconnaître une bonne fois
que le Père est en moi et moi dans le Père." (Jn 10, 37-38)

Et cela n'a évidemment pas calmé ses contradicteurs:

Ils cherchaient donc de nouveau à le saisir, mais il leur échappa des mains. (Jn 10, 39)

Aucun commentaire: