mardi, novembre 01, 2005

Comment être chrétien dans la société moderne? La suite.

A cause de mes activités professionelles et autres, je n'ai pu entretenir ce blog ces derniers mois. Enfin, je suis content, il est maintenant indexé dans Google :-)

Comment être chrétien dans la société moderne, me demandais-je ici.

Je pense qu'il nous faut d'abord fréquenter nos églises, y ëtre avec nos frères et soeurs dans le Christ, et fréquenter les sacrements, qui nous aident dans notre vie spirituelle et notre vie tout court. Bon, ce n'est quand même pas difficile de se lever à une heure correcte le dimanche matin et d'aller à la Messe... Ça l'est déjà plus de se rappeler qu'il nous faut aussi décrocher notre télephone pour prendre rendez-vous pour se confesser.

Mais le plus difficile, tel que je le vis, c'est la prière personnelle. Je considère qu'il est important de prier tous les jours, d'être avec Notre Seigneur dans une relation de coeur à coeur. C'était la vie que j'avais étant étudiant... Mais maintenant que je travaille et ai des enfants, il m'est très difficile de prier, parce que soit je suis épuisé après une journée de travail, soit je ne trouve pas le temps de m'isoler (je suis parti environ 12 heures chaque jour!). Je pense n'être pas le seul dans ce cas là. Comment font les autres? Bon, j'ai la grâce de dire chaque jour mon chapelet dans le métro, mais c'est ce n'est quand même pas l'endroit le plus calme pour prier.

Le mode de vie moderne n'est pas propice à la paix et à la prière, il y a trop de tentations. Ça, tout bon catholique à pu le constater. Je pense que nous autres laïcs devons nous bouger, afin de christianniser la culture: écrire des livres sur des sujets chrétiens ou à trame chrétienne; remettre en avant la famille nombreuse comme étant une famille heureuse ;-) et accomplie, et rendre normal d'avoir des prêtres participants à la vie de la société. Trop souvent notre société nous renvoie l'image de la vie catholique comme étant d'une époque révolue. Il nous faut renverser la tendance!

Enfin, et bien sûr, il nous faut évangéliser, tout le monde, tout le temps et en tout lieu...

Aucun commentaire: