vendredi, janvier 13, 2006

Les chewing-gums

Je viens de lire une dicussion à propos de la franc-maçonnerie sur La Cité catholique.

C'était relativement intéressant, avec des francs-maçons qui jouent aux vierges effarouchées quand on leur apprend qu'on ne peut être catholique et franc-maçon. Après tous les combats anti-catholiques menés depuis plus de 100 ans, c'est marrant à lire.

Ce que je trouve malsain, c'est cette volonté qu'ont certains intervenants maçonniques de jeter le doute en faisant croire qu'on peut-être catholique pratiquant et franc-maçon, car ils y en a ("A contrario ne vous en déplaise, il y a de nombreux Catholiques pratiquants au sein des loges, même des prêtres dans certains rites."). Ah oui?? Et bien, qu'on nous donne des noms! Ce qui évidemment est impossible, puisque un franc-maçon ne peut révéler l'initiation d'un autre. C'est donc une affirmation gratuite. D'autre part, tout le monde peut se tromper.

Après cela, j'étais en train de chercher des détails à propos de l'affaire Bayard-presse, et, sur la page où il y avait une réponse de Bruno Frappa, se trouvait un lien vers l'article On ne peut pas être Catholique et Franc-Maçon dit le cardinal Ratzinger. Est-ce un signe? Je ne sais pas.

La question que je retiens de ce forum, c'est "La question concernant la FM régulière est plutôt celle de la compatibilité entre ésotérisme et christianisme" (du seul maçon qui m'est apparu sincère d'ailleurs).
Ce n'est pas possible: nous n'avons besoin que de Jésus-Christ; pratiquer autre chose n'est qu'une perte de temps. D'autant plus que ces philosophies et initiations se veulent cachées, ce qui est contradiction avec les Evangiles. Et on ne sait pas à quoi on se lie... Généralement, on se rend compte de l'incompatibilité entre ésotérisme et christianisme le jour où l'on décide de quitter l'ésotérisme: on réalise alors qu'on a beaucoup de chewing-gums collés sous nos chaussures, et qui nous empêchent de nous approcher de Jésus-Christ; ça peut prendre du temps de s'en débarrasser. Je parle d'expérience.

Aucun commentaire: