lundi, janvier 30, 2006

Miracle en France

Incroyable non?
***

CITÉ DU VATICAN (AFP) - Premier "miracle" signalé depuis la disparition de Jean Paul II

Moins d'un an après sa mort Jean Paul II a déjà accompli un "miracle" en octobre 2005 en guérissant de la maladie de Parkinson une religieuse française, affirme le père Slowomir Oder, le prêtre polonais en charge de la béatification rapide de l'ancien pape.

Prêtre du Vicariat Général de Rome, le père Oder a fait cette révélation dimanche soir sur les ondes de la radio publique italienne Radio Uno.

Le père Oder est le "postulateur" en charge de promouvoir à Rome les mérites de Karol Wojtyla en vue de son procès en béatification.

Il a créé un site internet en six langues pour y recevoir les messages et témoignages sur les mérites de Jean-Paul II et les éventuels miracles survenus depuis sa mort.

L'Eglise exige en effet des "signes" postérieurs à la disparition du bienheureux pour considérer une candidature à la béatification. Selon le père Oder l'ouverture du procès sur ce premier miracle serait désormais "imminente".

Le site internet pour la béatification de Jean Paul II (www.vicariatusurbis.org/beatificazione) affirme avoir déjà reçu 19.837 messages en polonais, anglais, français ou espagnol,
essentiellement des témoignages sur les effets bienfaisants ou miraculeux des prières adressées au pape défunt.

L'identité de la soeur française "miraculée" n'a pas été révélée par le père Oder. On sait seulement qu'elle s'occupait "de nouveaux-nés", qu'elle "souffrait de la même maladie qui était si visible dans la dernière partie de la vie de Jean Paul II" et qu'il ne s'agit pas de la guérison "inexplicable d'une tumeur mais d'une maladie de Parkinson".

Benoît XVI avait accordé le 13 mai dernier une dispense à la période d'attente de cinq années traditionnellement observée après la mort d'un candidat à la sainteté pour entamer son procès en béatification. La popularité de Jean Paul II était telle que de nombreuses voies s'étaient élevées au moment même de ses obsèques pour réclamer qu'il soit proclamé saint "tout de suite".

La béatification est la première étape vers la sainteté qui passe ensuite par la canonisation du bienheureux.

***

C'est une très bonne nouvelle :-)

J'aimerais qu'on soit de nouveau dans un pays où la Foi soit respectée, au minimum pour éviter tous ces guillemets.*soupir*

Aucun commentaire: