jeudi, avril 27, 2006

Retour sur le Brésil

Et bien, je dois bien reconnaître que ce que j'ai vu du Brésil m'a plût.

Ceci dit, j'ai quand même eu de la chance: la région de São Paulo est sans doute la plus européenne et la plus riche du pays (à elle seule elle produit 25% du PIB brésilien). Donc on se sent un peu en Europe, mais en même temps c'est différent.

On m'avait parlé de la criminalité au Brésil; en fait le problème se situe à Rio de Janeiro, où des gamins font partie de gangs et sont armés, et où les cambrioleurs, armés, ne se gênent pas pour venir visiter les maisons quand les habitants sont chez eux.

Ceci dit, j'ai quand même vu des maisons avec des clôtures électriques.

Et pour rentrer dans les grattes-ciel résidentiels, c'est pas triste non plus: les bâtiments sont entourés d'une clôture, avec des piques et des fils électriques en haut. Pour rentrer, on doit parler avec le concierge par un interphone, attendre qu'il ouvre la première grille, s'engouffrer, attendre qu'elle se referme, et ensuite attendre que la deuxième grille s'ouvre. Quand on l'a passé, le concierge vient jeter un coup d'oeil sur les visiteurs, on ne sait jamais.

Aucun commentaire: