vendredi, septembre 08, 2006

Les "questions essentielles"

Le Monde nous propose un article au sujet de l'influence positive du Pape Benoît XVI pour l'Eglise Catholique en Allemagne:
Les catholiques, mais aussi les protestants, se montrent plutôt surpris par le style de leur compatriote qui a su dissiper une partie des réserves qu'il avait soulevées, depuis le Vatican, par le passé.

On entend dire ici et là que l'affluence des jours de messe est plus forte qu'avant. "Mais il faudra attendre un peu pour voir si cela se confirme dans les statistiques", observe Theodor Bolzenius, porte-parole du Comité central des catholiques (ZDK).
C'est une bonne nouvelle.

Et bien que chaque année 100 000 (!) personnes quittent malheureusement l'Eglise, il y en a environ 10 000 qui reviennent.

Mais, selon le théologien Heinzgerd Brackmann,
"il n'y aura pas de miracle. Le christianisme va devenir minoritaire dans le pays."
Cela, c'est une attitude regrettable. Comment peut-on être chrétien, théologien de surcroît, et perdre ainsi l'espérance ? Le Saint Evangile ne doit-il pas être annoncé à temps et à contre-temps ? Les temps sont certes difficiles, cela fait bien plus de deux centaines d'années que les forces obscures s'essaient à faire disparaître l'Eglise. Bien qu'affaiblie en Europe, diminuée, elle est toujours debout. Il ne faut pas douter de Dieu, rien ne lui est impossible, elle peut s'étendre de nouveau.
Selon lui, Benoît XVI ne donne pas de réponses aux "questions essentielles" qui permettraient d'enrayer la désaffection des églises et de relancer les vocations. Il n'a assoupli en rien les positions de l'Eglise sur la contraception ou l'avortement, l'accès au sacerdoce d'hommes mariés, les divorcés-remariés.

Ce ne sont pas des questions essentielles. Elles sont importantes, car elles touchent l'humain et la façon de vivre aujourd'hui dans l'Europe occidentale, mais croire qu'elles permettront de remplir les églises est un leurre: les églises protestantes sont très souples sur ces questions, et leur situation n'est pas meilleure.

Allez, disciples de Jésus-Christ, allons annoncer le Saint Evangile aux nations!

Aucun commentaire: