mercredi, février 07, 2007

9 semaines de prière pour la France

Vu sur le Salon Beige:

Une belle initiative reçue ce soir par mail :

"La France ne retrouvera ses racines Chrétiennes que si nous le voulons !
Sainte Jeanne d’Arc disait : « Combattons et Dieu donnera la victoire »…
Aussi, à la veille d’élections si importantes pour notre pays et aussi pour l’Europe, nous vous proposons de faire une grande neuvaine de prière et de diffuser cette neuvaine à tous vos amis.
La formule est simple : la neuvaine débute neuf semaines avant les élections et à chaque semaine correspond un thème particulier avec un saint (à part le Professeur Lejeune) en lien avec le thème.

* semaine 1 : sur le thème de la France en priant Sainte Jeanne d'Arc;
* semaine 2 : pour le travail et l'emploi avec Saint Joseph;
* semaine 3 : pour sauvegarder nos racines chrétiennes avec Saint Martin de Tours;
* semaine 4 : pour la justice en priant Saint Louis Roi de France;
* semaine 5 : pour défendre la pureté des enfants avec Anne de Guigné;
* semaine 6 : pour la famille avec Louis et Zélie Martin;
* semaine 7 : pour les sciences et la vie avec le Professeur Lejeune;
* semaine 8 : pour l'armée et la défense avec saint Michel et les saintes Barbe et Geneviève;
* semaine 9 : pour les personnes âgées, pauvres et seules, en priant Jeanne Jugan et Saint Vincent.

Nous commencerons la neuvaine le lundi 19 février, neuf semaines avant le premier tour (22 avril). A chacun de choisir la prière qui lui servira de support [NDL : quelques idées ici ici ou ]".

A diffuser sans modération.

Lahire

1 commentaire:

Anonyme a dit…

PRIER pour la France reste prioritaire, comme demandé par Jean--Paul II, et des Chrétiens du monde entier prient pour nous.
Depuis des années.
Grâce à cela, nous éviterons peut-être la violence, dans les échéances annoncées, et saurons défendre notre Foi et nos valeurs, avec courage.
La France sera t elle prête?et nos Chrétiens?
Prier donc en fin de messe, de réunion de prières,de journée...en prenant un des textes sur le sujet ne serait pas superflu.
Que Dieu nous bénisse tous.