mercredi, mai 16, 2007

Droits de l'enfant - avortement

La Déclaration des Droits de l'Enfant de 1959 déclare, dans son préambule:
Considérant que l'enfant, en raison de son manque de maturité physique et intellectuelle, a besoin d'une protection spéciale et de soins spéciaux, notamment d'une protection juridique appropriée, avant comme après la naissance

Quand je lis cela, je pense évidemment à l'avortement.

Les pays qui autorisent l'avortement, dont la France, ne sont-ils pas en contradiction avec la Déclaration des Droits de l'Enfant ? Peut-on parler de protection juridique appropriée dans ce cas ?

2 commentaires:

Dang a dit…

Personnellement je n'attends rien de l'état mais je crois que les chrétiens doivent faire un énorme effort pédagogique auprès des jeunes femmes et mettre en place des structures permettant de mieux aider les femmes qui se trouvent dans la détreesse.

Mickaël a dit…

Je suis tout à fait d'accord, ils nous faut davantage mouiller nos chemises.