lundi, août 06, 2007

RIP: Mgr Jean-Marie Lustiger

Un grand homme vient de nous quitter: l'ancien archevêque de Paris, le cardinal Jean-Marie Lustiger.

Dans la blogosphère assoupie dans cette période estivale, Patrice de Plunkett nous rapporte la nouvelle, et dénonce le manque de rigueur du service publique, ainsi que le conservateur.

Dans les grands médias, le Figaro fut le premier a rapporter la nouvelle. France 2 en fait autant sur son site, mais le qualifie de "traditionaliste moderne" sans en apporter de véritable explication, si ce n'est qu'il défendait les positions traditionelles de l'Eglise. Il ne semble apparement pas logique pour tout le monde qu'un cardinal défende les positions de l'Eglise.

Je n'ai jamais rencontré Mgr Lustiger (je suis loin d'être parisien), et je ne me souviens pas avoir lu l'un de ses livres. Mais c'est une personne que j'ai toujours admiré, en raison de sa profonde amitié avec le Christ: en effet, il s'est converti au christianisme, et ensuite a découvert sa vocation et s'est engagé dans le sacerdoce.

Nous avons beaucoup à apprendre de lui.

2 commentaires:

Dang a dit…

D'accord avec tout ce que vous dites sur le Cardinal. Ce dont j'ai été témoin c'est que tous les curés progressistes de son diocèse le détestaient. Leur rêve est sûrement d'avoir un archevêque qui ne commande pas, un cardinal qui critique le pape, une église catholique plus protestante que les protestants.

Mickaël a dit…

Ou une Eglise catholique sans trop de conviction, afin de ne pas choquer les convictions des non-catholiques, qui eux n'ont pas les mêmes scrupules.

Enfin bon, je pense que le temps des cathos scrupuleux touche à sa fin.