mercredi, septembre 03, 2008

Ingrid Betancourt libérée grâce au Sacré-Cœur de Jésus

Dans la version anglaise de l'article de Zenit sur la visite d'Ingrid Betancourt au Pape, on apprend que pendant la conférence de presse qui suivit, elle a annoncé qu'elle s'était consacrée au Sacré-Cœur de Jésus peu de temps avant sa libération.

Pendant ses presque sept ans de captivité, Ingrid avait deux occupations principales: lire la Bible et écouter la radio. Le premier juin, elle écoutait la Worldwide Catholic Radio (Radio Catholique Mondiale) et a entendu les promesses faites à ceux qui se consacreraient au Sacré-Cœur. Elle s'est souvenue que le Sacré-Cœur toucherait le cœur de ceux qui font souffrir leur prochain, qu'il bénirait les projets de la personne qui se consacre, qu'il l'aiderait à porter sa croix et qu'il l'attendrait à l'heure de la mort (on peut lire les douze promesses sur Génération Jean-Paul II).

Entendant cela, elle se dit que c'était pour elle. Alors elle fit une promesse au Sacré-Cœur:
Jésus, pendant toutes ces années je ne t'ai rien demandé, mais aujourd'hui je te fais une demande.

Comme nous sommes pendant le moi du Sacré-Cœur, ton mois, je te demande un miracle, pas ma libération parce que ne crois pas que ce soit possible, mais fait moi savoir miraculeusement quand je serai libérée, parce que si je connais le moment, même s'il faut attendre plusieurs années, j'aurai la force du supporter [la captivité].

Si tu fais cela pour moi, Seigneur, je serai tienne.


Et le 27 juin, un chef des FARC lui dit qu'une commission internationale allait visiter les prisonniers et que probablement plusieurs seraient libérés. On connait la suite.

C'est merveilleux. On comprend pourquoi qu'à sa libération, elle s'est rendue à la Basilique du Sacré-Cœeur de Montmartre.

Note: je n'ai pas résumé l'article en entier.

MàJ 11:39: elle avait déjà raconté cette histoire au magazine Pèlerin.

Aucun commentaire: