jeudi, avril 20, 2006

Le Brésil? C'est comme en France

Un titre un brin provocateur, pour signaler qu'on pourrait parfois se croire en France.

J'ai pu voir trois Carrefour et un Leroy-Merlin à Sao Paulo, sur la route qui mène à Campinas.

Arrivé à Campinas, il y avait deux grandes tours identiques face à moi: celle de droite était un Hôtel Ibis, celle de gauche un Hôtel Mercure.

Il y a aussi un Carrefour à Campinas.

Hier soir, nous sommes allés au resto... et bien il y avait bien deux français à la table derrière moi, en voyage d'affaire.

Etant un jeune trentenaire, j'ai fait mes études dans la peur du chômage, avec à l'époque 3 millions de chômeurs. J'ai toujours cru que nous étions des brelles en matière d'économie. Et je pense que j'aurais accueilli le CPE comme quelque chose de positif.

Ce que je vois ici me montre qu'il n'en est rien.

J'ai pu voir sur BBC ou CNN, je ne sais plus, que le patron de Philips est un français (il devrait travailler son accent, ite deuzen't sound seriousse tou spik laïk zis). Comme pour Quicksilver. Il y en a sans doute d'autres.

Donc nous savons nous débrouiller avec l'argent, contrairement aux idées reçues, et nous savons nous débrouiller à l'étranger.

Les causes de nos 10% de chômage se situent donc chez nous, en France, et ne sont pas liées à la mondialisation, pas liées aux vilains fond de pensions US.

Le problème est en France. Mais où?

Aucun commentaire: