mercredi, août 30, 2006

Initié. Oui, mais à quoi ?

ans ma jeunesse, j'ai été un peu agnostique, et puis un peu ésotérique, avant de revenir dans l'Eglise.

Pendant à peu près une année, j'ai lu des bouquins ésotériques: cela allait de l'inspirateur du Da Vinci Code, l'Enigme Sacrée, Edgar Cayce, feu Robert Ambelain, feu Aïvanov et d'autres dont j'ai oublié les noms ou dont il n'est pas important de le rappeler. Il y avait aussi des livres sur certains mythes, certains mystères (les cathares, les templiers, le Graal, la pierre philosophale).

Et puis ça m'a gavé: la plupart des bouquins qui parlent d'énigmes ne démontrent jamais rien, mais par contre font un usage abusif du conditionnel. Le plus triste est que de nombreux lecteurs prennent les pseudo-thèses ainsi faites pour la réalité.

Cela arrive aussi que ces livres parlent aussi de Jésus. Avec un apparent respect. Avec le même apparent respect dont ils parlent des fondateurs réels ou mythologiques des autres religions. Parce qu'une idée fondamentale dans l'ésotérisme est que l'humanité aurait connu une tradition primordiale, perdue, dont les religions actuelles ne serait que des variantes locales, recouvrant la même réalité. C'est pour cela que j'écris que le respect donné à Jésus, notre Seigneur, n'est qu'apparent.

De nombreux livres prétendent que Jésus serait un initié, Bouddha aussi, les templiers aussi etc.

La question dont aucun livre n'apporte de réponse est celle-ci: à quoi auraient-ils été initiés?

Aucun commentaire: