mardi, janvier 09, 2007

L'Internet contre le journalisme "établi" ?

Sylvain Attal est journaliste et blogueur. Il a publié dans le Monde une réponse à un article de Jean-Pierre Elkabbach, qui s'inquiète de la multiplication des blogs pour l'avenir de la presse. L'article original de M. Attal se trouve sur son propre blog, en entier, et n'en est que plus intéressant. En plus, il y a des commentaires.

Patrice de Plunkett est partage le même avis que Sylvain Attal.

Je ne vais pas résumer l'article de M. Attal, il est bien trop riche pour le faire tenir en quelques lignes.

Je reprendrai un point seulement, pour y mettre un bémol:
L'une des raisons pour lesquelles la France compte un tel nombre de blogs- et probablement davantage qu'aux Etats-Unis si on le rapporte au nombre d'habitants- s'explique par la déception des citoyens dans les medias "dominants".

Il est sans doute vrai que nombreux sont ceux qui ne s'intéressent plus aux médias traditionnels, et se tournent vers les blogs pour trouver l'information. Il est aussi sans doute vrai que nombre de ces déçus décident de prendre les choses en main pour corriger le tir. Et réussissent parfois à concurrencer ces médias.
Mais cet argument n'est pas forcément le plus pertinent : un grand nombre de blogs français sont ce que les blogs ont toujours été, c'est à dire des journaux personnels publiés sur le Net. Et qu'ils n'ont pas d'autre intérêt. On peut prendre comme exemple la plupart des blogs hébergés sur Skyblog.

Quoiqu'il en soit, l'establishment ne sait que faire devant ce nouveau phénomène.

On peut même se demander s'il l'a compris. Bernard-Henri Lévy, dans sa rétrospective de l'année 2006 dans le Point, réduit les blogs à un vulgaire nombrilisme :
C'est l'année des blogs justement, c'est-à-dire du nombrilisme planétaire.

C'est l'année, cependant, où le nombre des ex-bloggers a rejoint celui des bloggers - preuve que le nombrilisme n'est peut-être pas, tout compte fait, un journalisme.

Parallèlement, on apprend que BHL vient d'investir dans Libération...

2 commentaires:

Dang a dit…

Je me félicite tous les jours d'avoir renoncé à l'imMonde et à l'Aberration au profit des blogs. BHL n'a rien compris la concurrence est sur le clavier et elle est gratuite.

Mickaël a dit…

Je continue de surveiller les sites web des grand journaux, on peut y trouver parfois des infos intéressantes.

Mais le choix des sujets traités est tellement limité que je me contente le plus souvent de lire les sommaires.

De plus, l'ignorance (ou l'orientation partisane) de nombreux journalistes dès que l'on touche à la foi chrétienne a de toute façon entamé leur crédibilité.