mercredi, mai 23, 2007

Immonde!

On arrête pas le progrès, comme dirait l'autre.

Vu sur le web de TF1, une nouvelle technique de funérailles: la pulvérisation, en attente de légalisation en Suède.

Comment cela marche-t-il ? Et bien c'est simple, on cryogénise le cadavre en le mettant dans un bain d'azote (à -196˚C), et ensuite le cadavre est brisé en morceaux de la taille de grains de sable, avant d'être déshydratés et débarrassés des métaux.

Au final on obtient une poudre rose. C'est supposé être beaucoup moins polluant qu'une inhumation classique ou une crémation (qu'une crémation pollue, ça ne m'étonne pas; par contre qu'une inhumation classique pollue, c'est à dire qu'on laisse faire la nature, oui).

D'après l'article, l'Eglise (luthérienne) Suédoise approuve la méthode. La technologie a été développée par Susanne Wiigh, une biologiste suédoise qui dirige une société de pompes funèbres... détenue à 5% par l'Eglise Suédoise.

Business business...

Aucun commentaire: