dimanche, septembre 16, 2007

Il n'y a pas d'ésotérisme chrétien

Quelques années de mes études universitaires se sont passées en fait à étudier et pratiquer ésotérisme et occultisme, avant de me rendre compte combien ces théories étaient stupides (pour comprendre la psychologie derrière tout cela, lire l'excellent Pendule de Foucault d'Umberto Eco). Il n'y a en général rien d'historique, juste une bonne capacité a créer un brouillard autour de faits connus afin d'arriver à vendre son livre et/ou sa secte. Beaucoup de ces auteurs sont franc-maçons, comme par exemple feu Robert Ambelain.

Tout tourne en fait à amener le lecteur à remettre en cause l'enseignement de l'Eglise: à la Résurrection des morts se substitue la réïncarnation, des rites bizarres à la liturgie et à la prière, le saint nom de Jésus s'efface devant des noms issus de la Kabbale, mais sortis de leur contexte, la foi est noyée dans la vase de théories contradictoires, et surtout la défiance envers l'Eglise y est répandu et enseignée, elle qui cacherait la vérité au bon peuple. En fait, la façon de survivre de l'ésotérisme et mouvements associés, c'est de flatter l'égo du futur pigeon: je vais t'apprendre la vérité, moi, tu feras partie du gratin, de la crème, de ceux qui savent.

La vérité, c'est Jésus-Christ. L'Eglise ne passe son temps qu'à le faire connaître. Tout l'enseignement de Jésus et de son Eglise est en pleine lumière, tout un chacun peut le lire et l'étudier librement. Il n'y pas besoin pour cela de se faire coopter et de se laisser enfermer une nuit dans une chambre noire avec un crâne et les septs métaux de l'alchimie, comme le fait la Franc-Maçonnerie, pour avoir droit de passer à l'etape suivante.

Il n'y a pas d'ésotérisme chrétien.

3 commentaires:

Dang a dit…

Tout à fait d'accord. As-tu lu le Jésus de B16? c'est lumineux.
Et dans quelle catégorie ranges-tu Steiner?

Mickaël a dit…

J'ai acheté le livre du St Père. Mais je lis un autre bouquin en ce moment, il me faut le terminer d'abord :-)

Rudolf Steiner... J'ai jamais rien lu de lui donc je ne peux pas trop juger.
Mais si je me souviens bien de ce que racontaient les bouquins que je lisais à l'époque, il a quitté la mère Blavatsky car elle rejetait le christianisme, mais malheureusement il ne s'est pas débarrassé de tout le fatras ésotérique. Donc c'est pas super.

Ichtus02 a dit…

Bien d'accord avec toi. Dommage seulement que l'Eglise catholique ait interdit si longtemps l'accès à Dieu et à la Bible et ait enfermé elle aussi la Parole dans tant de rites si compliqués. A-t-elle fait mieux que la franc-maçonnerie à ce sujet ?

http://pour-que-tu-croies.blogspot.com