lundi, juillet 31, 2006

Désert

Il y a des périodes où il est facile de prier, Dieu nous porte dans la prière, on sent la grâce nous réchauffer le coeur, le faire un coeur de chair.

Il y en a d'autres où c'est l'inverse: on a pas le goût à la prière, on est tout sec, le coeur est un coeur de pierre.

Bon, je suis dans la seconde phase en ce moment... alors que c'est en ce moment que je fais mes trois semaines de préparation au renouvellement de la consécration. Je m'abandonne au Seigneur et à sa providence.

mercredi, juillet 19, 2006

Martyr ou chahid ?

Je suis un mordu d'information. J'aime me tenir informé, c'est plus fort que moi. C'est peut-être une passion qui doit-être purifiée, je ne sais pas.

Alors je lis beaucoup, surtout sur le net.

Evidemment, je m'informe aussi sur ce qui se passe au Moyen-Orient.

L'Orient-le Jour parle de l'attaque israëlienne contre le Liban.

A la lecture de l'article, un point me fait tiquer:
Le cabinet a rendu hommage aux martyrs, aux blessés et à leurs familles. (c'est moi qui souligne)

Et encore:
Rendant hommage aux martyrs de l’armée, M. Murr a affirmé que « la bataille se joue toujours dans les airs.


Toute personne ayant un peu de culture chrétienne connaît ce mot, martyr. Et les dépêches d'informations de ces dernières années en ont galvaudé la signification.

Que dit le CEC à ce sujet ?

2473 Le martyre est le suprême témoignage rendu à la vérité de la foi ; il désigne un témoignage qui va jusqu’à la mort. Le martyr rend témoignage au Christ, mort et ressuscité, auquel il est uni par la charité. Il rend témoignage à la vérité de la foi et de la doctrine chrétienne. Il supporte la mort par un acte de force. " Laissez-moi devenir la pâture des bêtes. C’est par elles qu’il me sera donné d’arriver à Dieu " (Ignace d’Antioche, Rom. 4, 1).


La complexité religieuse du Liban fait que parler de martyr, sans discernement aucun, paraît abusif: certains chrétiens y sont peut-être morts en martyrs, d'autres non, et la définition précédente ne me paraît pas satisfaisante pour qualifier les victimes musulmanes, quelles soient sunnites ou chiites.

Si je lis l'Humanité, je peux voir que le terroriste Chamil Bassaïev est lui aussi qualifié de martyr.

On assiste en fait à une mauvaise traduction d'un mot arabe: chahid.

Le chahid, c'est celui qui est mort au nom de l'islam, y compris au combat, lors du Jihad. C'est donc complètement différent.

Je me souviens par exemple d'un documentaire sur le commandant Massoud. Le reporter (je crois qu'il s'agissait de Christophe de Ponfilly) parle avec un ancien combattant de la brigade de Massoud, du temps de la lutte contre les soviétiques, et celui-ci montre une photo de la brigade, qui compte une vingtaine ou une trentaine d'hommes. La plupart des résistants étaient morts au combat, et chaque fois qu'il pointait sur un combattant décédé, il disait "chahid".

Ceci pour dire qu'à mon avis il nous faut faire cesser la dépréciation du saint nom de martyr, et, pourquoi pas, enrichir la langue française en utilisant le terme chahid quand c'est approprié.

PS: lui est un martyr.

samedi, juillet 15, 2006

La différence entre l'homme et la femme

A voir, à rire et à faire passer.

C'est ici.

Le pire, c'est qu'il a l'air d'y croire :-(

(via LSB)

Les principales hérésies chrétiennes

Un peu de culture.

En me promenant sur Vivre en chrétien, je viens de trouver ce rapide descriptif des principales hérésies chrétiennes.

C'est toujours bon à savoir et à garder dans ses signets (bookmarks in Shakespeare's language).

vendredi, juillet 14, 2006

Burn your idols

Un petit mot pour dire que je suis content du geste de Zidane.

Content parce qu'inexcusable: un joueur professionnel, proposé comme exemple à la jeunesse, se doit d'être irréprochable, du moins sur le terrain.

Un joueur de foot exceptionnel qui a massacré ainsi son dernier match, et qui nous couvre de honte.

Et bien cela nous fera une idole en moins que le cirque politico-médiatique cherchera à nous proposer d'adorer. Et qu'on pourra rejeter. Et ce n'est pas plus mal.

Dieu seul!

[mode: ironie]On peut cependant se rejouir de l'enrichissement de notre vocabulaire: au lieu de dire "mettre un coup de boule" on pourra dire "mettre un zidane".[/mode: ironie]

mardi, juillet 11, 2006

La fille du coupeur de joints

Le cannabis. J'avais plein de potes qui en fumaient quand j'étais au lycée.

Pas moi. J'ai toujours été contre. J'étais métalleux "amateur" de Kro, et ça me suffisait :-)

J'aimais bien quand même "La fille du coupeur de joints" de Hubert-Félix Théfaine.

A l'époque ça devait faire dans les 30% des élèves, dans les années 88-92.

Les temps ont changé, et c'est devenu de plus en plus courant, malheureusement.

J'avais lu un article à l'époque qui racontait qu'un fumeur de joints avait 25% de risques de plus qu'un vulgaire fumeur de clopes d'avoir un cancer du poumon. Evidemment, le lobby cannabique se tait sur les risques pour la santé des fumeurs.

Et l'autre jour, j'ai acheté le Nouvel Obs qui titrait "La vérité sur la violence des jeunes". Il était remarquable de lire dans la série d'articles combien les "jeunes" (je n'aime pas cette façon de parler) mis en cause dans les actes de violence étaient influencés par le chanvre indien.

Le cannabis consommé en France est cultivé au Maroc. Tout le monde le sait.

Je me demande ce que font nos politiciens et autres as de la géopolitique pour faire cesser cette culture.

Chirac et Villepin ont été capable de tenir tête à Bush sur l'Irak. Ils peuvent bien faire pression sur Mohammed VI pour faire bouger les choses, non?

Il doit bien y avoir une culture de substitution pour aider les paysans de l'Atlas, ça doit bien exister...

jeudi, juillet 06, 2006

Les effets de la dévotion à la Sainte Vierge

Dans le Traité de la Vraie Dévotion (VD), St Louis-Maire décrit très précisément ce que produit la dévotion à la Ste Vierge dans l'âme du dévot. Il en parlait aussi dans le Secret de Marie (SM), mais son caractère plus synthétique, ainsi que l'ancienneté de l'ouvrage, font que la présentation y est très succinte.

Ainsi peut-on lire dans le SM que, par la pratique de la dévotion, on trouvera tant de richesse et de grâce que l'âme en sera toute remplie d'allégresse (SM 53). Le principal effet est
d'établir ici bas la vie de Marie dans une âme, en sorte que ce n'est plus l'âme qui vit, mais Marie en elle, ou l'âme de Marie devient son âme, pour ainsi dire.(SM 54)
Et si Marie est présente dans une âme, elle y produit des merveilles, comme par exemple:
la pureté de coeur et de corps, la pureté en ses intentions et desseins, la fécondité en bonnes oeuvres.(SM 55)
Elle fera vivre l'âme du dévôt sans cesse à Jésus-Christ, et le Seigneur Jésus en elle.

Dans le VD, les choses sont bien plus explicites. St Louis-Marie y décrit sept effets:

  1. Connaissance et mépris de soi-même: le Saint-Esprit donne, par Marie, la lumière à l'âme pour voir combien elle est incapable de tout bien, à moins que Dieu n'en soit la source; par ailleurs, Marie communique aussi son humilité, ce qui fait que l'âme se méprise, elle se détache d'elle-même.
  2. Participation à la foi de Marie: Marie fait part de sa foi, qui est :
    • pure: débarrassée du sensible et de l'extraordinaire
    • vive: animée par la charité, toutes nos actions sont faite au motif du pur amour
    • ferme et inébranlable: ça c'est clair :-)
    • agissante et perçante: elle permet de mieux contempler les mystès divins
    • courageuse: qui travaille pour Dieu et le salut des âmes
  3. Grâce du pur amour: Marie ouvre le coeur du dévot au pur amour, elle le dilatte, le réchauffe, et on se conduit ensuite par amour pour Dieu, que l'on voit pour ainsi dire comme son bon Père
  4. Grande confiance en Dieu et en Marie: parce que l'âme n'approche plus Dieu par elle-même, mais par Marie, et parce que Marie communique sa propre confiance en Dieu (avec beaucoup d'autres vertus: elle se donne à l'âme)
  5. Communication de l'âme et de l'esprit de Marie:
    Mon âme exalte le Seigneur,
    Exulte mon esprit en Dieu mon Sauveur! (Lc 1, 46-47)
    Tout est là :-)
  6. Transformation des âmes en Marie à l'image de Jésus-Christ: le fruit "final" de la dévotion, c'est Jésus-Christ. Pour nous expliquer la façon d'agir - mystérieuse - de Marie, St Louis-Marie la compare à un moule: si on essaie d'aller à Dieu autrement que par Marie, on agit comme un sculpteur, cela prend du temps, et il suffit d'un coup mal placé peur abîmer l'ouvrage; tandis que si on détruit et fond le vieil homme, Marie peut nous mouler en Jésus-Christ, et Jésus-Christ en nous, rapidement.
  7. La plus grande gloire de Jésus-Christ, notre Seigneur: les intentions de Marie ont été les plus pures, les plus sublimes qu'une créature puisse avoir, et de fait, ce sont celles qui glorifient le plus Dieu, et c'est à elles que nous nous unissons par cette dévotion (voir les pratiques intérieures); parce qu'en allant à Dieu par Marie, l'âme s'humilie davantage que si elle y allait directement: ainsi elle glorifie Dieu puisque Dieu n'est parfaitement glorifiés que par les humbles; donnant tout à Marie, elle embellie et purifie nos actions pour les donner à Jésus-Christ, et il s'en trouve glorifié bien plus que si nous lui offrions nos actions par nous-même; chaque fois que l'on pense à Marie, la bénie, la remercie, elle fait cela à Dieu, comme elle nous l'a montré lors de la Visitation et du Magnificat.

mardi, juillet 04, 2006

Agression contre quatre soeurs de mère Thérésa

Selon Zenit, quatre religieuses ont été agressées par une cinquantaine d'hommes du "Dharma Parirakshana Samithi" (Groupe de défense de la religion hindoue) à Tirupati, en Inde, avant d'être emmenées au commissariat (via LSB)

Tragique. Comme l'agression du père Brunissen hier en Turquie.

Ceci dit, il ne faut pas oublier que cela nous a été annoncé par Jésus-Christ:
Heureux êtes vous quand on vous insultera, qu'on vous persécutera et qu'on dira faussement contre vous toute sorte d'infamie à cause de moi. Soyez dans la joie et l'allégresse, car votre récompense sera grande dans les cieux: c'est bien ainsi qu'on a persécuté les prophètes, vos devanciers. (Mt 5, 11-12)

dimanche, juillet 02, 2006

Assez !!

Selon le Salon Beige, un prêtre vient de se faire blesser en Turquie. Il s'agit du Père Pierre Brunissen, un français.

Pour le moment on ne connaît pas les mobiles du crime. Evidemment, on ne peut s'empêcher de penser à l'assassinat du Père Andrea Santoro au cri de "Allahou akhbar", en février dernier. Son meurtrier est en attente de jugement, il risque la prison à perpétuité.

Prions pour le Père Brunissen et pour son agresseur.

samedi, juillet 01, 2006

Théotime

Connaissez-vous Théotime ? C'est un site religieux purement catholique, dont les textes sont des écrits reconnus par le Magistère de l'Eglise Catholique ou le produit de prêtres en charge d'une mission par leur évêque ou supérieur religieux. Ces prêtres n'ont d'autre but que de faire aimer la Vérité qui est Jésus-Christ.

Le site propose un annuaire de liens catholiques ainsi qu'une galerie d'image pieuses.

Derrière le site se trouve l'association Théotime, dont le but est de
promouvoir la culture chrétienne et la vie spirituelle catholique dans les âmes par de multiples moyens.
Allez-y faire un tour, le site est très bien fourni.