samedi, janvier 13, 2007

Persécution : une jeune écolière anglaise se voit interdire le port du crucifix

Selon le Daily Mail, les professeurs d'un établissement scolaire de Gillingham (sud-est de l'Angleterre) veulent interdire le port du crucifix pendant les cours à une jeune catholique de 13 ans, Samane Devine, au motif que
le port du crucifix enfreignait les règles de sécurité et d'hygiène (!)

Par contre, les élèves musulmans et sikhs peuvent garder leurs symboles religieux.

La famille à décidé de combattre cette décision discriminatoire.

La dépêche AFP est en ligne ici (via BAFWEB).

2 commentaires:

Dang a dit…

C'est complètement aberrant et lamentable. N'oublions pas toutefois qu'il y a encore en Angleterre, dans certains milieux, un sentiment anti-catholique aussi violent que primaire. Cet incident ne me surprend donc qu'à moitié. Il faut voir pour ce concaincre de la violence de certains protestants extrêmistes, ces photos de petites filles catholiques l'air terrorisé passant avec leurs mamans entre deux rangées de harpies protestantes les insultant et les menaçant pour aller à leur école située juste à l'intérieur d'un quartier protestant. Certes c'était en Irlande du nord, à Belfast. Mais c'était il y a seulement deux ans!

Mickaël a dit…

Ce sentiment n'est pas rationnel, a sans doute été créé pour des raisons politiques (un royaume, une religion), mais maintenant que là-bas comme ici, la religion s'affaiblit, ce sentiment demeure.