mardi, février 13, 2007

Taxation des expatriés: suite

Bon, et bien je viens d'apprendre que cette proposition n'a pas été retenue dans le programme de Ségolène Royal.

Un bon point, quoique les promesses n'engagent que ceux qui les croient, comme dirait l'autre.

«mettre en place un impôt citoyen pour ceux qui se disent Français mais finalement (qui) n’ont plus de français que le nom parce qu’ils quittent le pays et qu’ils quittent l’ensemble de la vie collective»


A quel point le propos de Dominique Strauss-Kahn est insultant, je vous invite à parcourir le site Miquelon.org qui depuis trois ou quatre ans se bat contre le french-bashing qui sévit aux USA.

Aucun commentaire: