vendredi, février 27, 2009

Retour sur la nomination du P. Wagner à Linz (Autriche)

Selon le Père Josef Bauer, porte-parole du Cercle des prêtres de Linz (LKP) -instance non-officielle fondée il y a 20 ans-, le diocèse est aux mains de puissants cartels qui arrivent à imposer leur ligne aux évêques en place.

L'opposition à la nomination de Wagner a montré "que dans le diocèse de Linz une attitude non-catholique s'est installée durant les trois ou quatres dernières décennies". Les fondamentaux du catholicisme sont selon Bauer l'amour de l'Eucharistie, l'amour de Marie et l'amour du Pape. La nomination de Wagner aurait rendu fous les doyens, refusant de le reconnaître comme évêque et parlant de "durcissement contre le Pape".

Selon Bauer, c'est l'évêque de Linz qui aurait laissé tomber Wagner, par peur devant ces cartels.

On comprend pourquoi le Pape n'a pas choisi le futur évêque parmi la liste proposée par le diocèse: c'est qu'il a besoin d'être repris en main.

(info de kath.net trouvée sur cathcon)

jeudi, février 26, 2009

Benoît, j'ai confiance en toi

Un nouveau site de soutien à notre Pape, avec le soutien de TRANSEPT, UNITAS, TOUCHE PAS A MON PAPE !, ANUNCIOBLOG.

Voilà l'adresse internet: http://www.benoitjaiconfianceentoi.org.

Mercredi des Cendres 25 février 2009 : lancement du Manifeste de Carême « Benoît, j’ai confiance en toi ! »

Pour leur entrée en Carême, les catholiques « de base » ne font pas abstinence de leur fidélité au successeur de Pierre.

En ce Mercredi des Cendres, et après un mois de polémiques, d¹anathèmes et de remises en cause de leur Eglise et de son Représentant, plusieurs associations catholiques lancent, à l’occasion du Carême, un site de soutien à Benoît XVI : « benoitjaiconfianceentoi.org ».

Tous ceux qui le souhaitent peuvent signer ce manifeste de fidélité au Pape intitulé respectueusement : « Benoît, j’ai confiance en toi ! » Il s’agit de donner la parole à la grande majorité silencieuse de l’Eglise exclue des plateaux de télé qui se reconnaît pleinement dans la démarche d’unité, de miséricorde et de réconciliation poursuivie par Benoit XVI, dans la droite ligne de son prédécesseur Jean-Paul II et dans la fidélité au Concile Vatican II.


Le communiqué de presse est en ligne ici: http://www.benoitjaiconfianceentoi.org/Communiques-de-presse.html

Le manifeste est à signer ici: http://www.benoitjaiconfianceentoi.org/manifeste/

(via Plunkett)

mercredi, février 25, 2009

Mercredi des cendres - jour de jeûne et d'abstinence

Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 6,1-6.16-18.
Comme les disciples s'étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur disait : « Si vous voulez vivre comme des justes, évitez d'agir devant les hommes pour vous faire remarquer. Autrement, il n'y a pas de récompense pour vous auprès de votre Père qui est aux cieux.
Ainsi, quand tu fais l'aumône, ne fais pas sonner de la trompette devant toi, comme ceux qui se donnent en spectacle dans les synagogues et dans les rues, pour obtenir la gloire qui vient des hommes. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont touché leur récompense.
Mais toi, quand tu fais l'aumône, que ta main gauche ignore ce que donne ta main droite,
afin que ton aumône reste dans le secret ; ton Père voit ce que tu fais dans le secret : il te le revaudra.
Et quand vous priez, ne soyez pas comme ceux qui se donnent en spectacle : quand ils font leurs prières, ils aiment à se tenir debout dans les synagogues et les carrefours pour bien se montrer aux hommes. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont touché leur récompense.
Mais toi, quand tu pries, retire-toi au fond de ta maison, ferme la porte, et prie ton Père qui est présent dans le secret ; ton Père voit ce que tu fais dans le secret : il te le revaudra.
Et quand vous jeûnez, ne prenez pas un air abattu, comme ceux qui se donnent en spectacle : ils se composent une mine défaite pour bien montrer aux hommes qu'ils jeûnent. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont touché leur récompense.
Mais toi, quand tu jeûnes, parfume-toi la tête et lave-toi le visage ;
ainsi, ton jeûne ne sera pas connu des hommes, mais seulement de ton Père qui est présent dans le secret ; ton Père voit ce que tu fais dans le secret : il te le revaudra.(source)

lundi, février 23, 2009

"Dieu seul !" sur Chrétienté Info

Le portail Chrétienté Info intègre désormais les informations issues de votre blog favori.

Lire la nouvelle sur Chrétienté Info:
http://www.chretiente.info/200902225831/dieu-seul-rejoint-chretiente-info/

Merci à Chrétienté Info pour l'intérêt porté à ce blog.

jeudi, février 19, 2009

La faute de Benoit XVI, vraiment?

Dans Le Point n˚1900 on peut lire une interview du théologien italien Vito Mancuso, professeur à l'université San Raffaele de Milan.

Ce Vito Mancuso est interrogé sur la levée des excommunications des évëques de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X. Ce monsieur s'en prend au Pape et réclame un concile Vatican III. Rien de moins.

Dans l'introduction de l'article on peut lire qu'il
remet en question des piliers du dogme comme le péché originel, l'éternité, la damnation de l'enfer, le lien entre le salut et le sacrifice du Christ sur la croix, la nature strictement divine de l'âme.

Cette histoire de nature strictement divine de l'âme est erronée: l'âme humaine n'est pas divine, mais immortelle (CEC 366). Je pense que le journaliste a fait une coquille sur ce point. Pour le reste, les dogmes sont des vérités de foi. N'est-ce pas de l'hérésie que les remettre en cause?

En fait on peut lire qu'il veut changer la foi chrétienne, la refonder:
Par quoi faut-il commencer pour refonder la foi ?

Il faut partir du Bien. Dans ce monde où tout est calculé, qui semble économiquement et biologiquement déterminé, où il n'y a pas de place pour une justice gratuite, l'être humain a en lui une attraction pour une dimension supérieure du Bien.


Il prône en réalité une forme d'ésotérisme, où les "simples" continuent de croire à la Vierge, aux saints, en fait au christianisme traditionnel tandis qu'en fait ceux qui s'intéressent à la théologie savent que
derrière la Madone, les saints, les processions, les cierges et les miracles, il y a des contenus plus vastes qui parlent à des niveaux supérieurs de la conscience.


Ce n'est malheureusement pas la première fois que je peux lire ce genre de propos, ils ne sont pas spécifiques à ce monsieur.

Tout ce scandale autour de la levée des excommunications aura au moins eu un bon fruit: cette hérésie silencieuse qui vivait cachée dans nos églises est sortie au grand jour. Il va falloir désormais la faire reculer.

jeudi, février 05, 2009

Soutien à Benoit XVI

C'est là: http://www.soutienabenoitxvi.org/ (bientôt 21 000 signatures; à comparer avec les 5644 signatures de la pétition de La Vie).

mercredi, février 04, 2009

Vatican: Mgr Williamson doit renier ses déclarations

De l'AFP:
L'évêque intégriste négationniste Richard Williamson doit "prendre sans équivoque et publiquement ses distances" avec ses déclarations sur la Shoah avant d'être admis aux fonctions épiscopales dans l'Eglise catholique, a déclaré mercredi le Vatican dans un communiqué.

Le communiqué rappelle à juste titre que les déclarations n'étaient pas connues quand le Saint-Père à signé le décret.

On pourra relire avec intérêt l'article Funestes médias à propos de la tempête médiatique concernant cette affaire.

Apostasie silencieuse: le mal oublié

Jean-Pierre Denis a une analyse intéressante de la situation de la crise actuelle de l'Eglise de France, crise qui explique en partie l'importance du tohu-bohu concernant la levée des excommunications (Le réveil des catholiques).

Ce mouvement s'est traduit par un schisme (ultraminoritaire) et par une apostasie (massive). Le schisme intervient à droite : c'est la sécession, à partir de 1988, des disciples de Mgr Lefebvre, ceux-là mêmes dont Benoît XVI vient de lever l'excommunication fulminée par Jean Paul II.
[...] L'apostasie survient sur la gauche : c'est la fuite massive de fidèles déçus à la fois par l'encyclique Humanae vitae sur la contraception ou par certaines espérances utopiques d'un concile vu comme le grand soir du christianisme progressiste. Fuite douce ou amère, crise de la transmission, ralliement à la sécularisation... de ce côté non plus, le tableau n'est pas réjouissant.

Jean-Pierre Denis se limite malheureusement à une lecture politicienne et oublie tous les catholiques qui sont partis dans les années 60-70 suite aux soubresauts provoqués par la mauvaise réception du Concile, et surtout du n'importe quoi liturgique résultant du Novus Ordo Missae (et qui ne sont pas allés chez les disciples de Mgr Lefebvre). De belles, les messes sont devenues laides, les cantiques que tous connaissaient ont disparu, remplacé par des chants insipides. Il y a eu depuis un réel renouveau liturgique, mais malheureusement il se limite à quelques paroisses et mouvements.

On pourra me répondre que si ceux qui sont partis l'ont fait à cause de la nouvelle liturgie, et bien, c'est qu'ils n'avaient pas la foi. Ça c'est du pharisaïsme pur! Nous sommes chacun différent, notre foi est plus ou moins profonde, et certains ont plus besoin que d'autres d'être soutenus dans la foi. Et si la beauté de la liturgie les aide, tant mieux. Le commandement de la charité de nous invite-t-il pas d'oeuvrer pour que le plus grand nombre aillent au Paradis ou bien, pour reprendre le mot de Mgr Vingt-Trois, d'avoir une église de parfaits?